Vous êtes ici : Accueil > Vie municipale > Actualités > Chantier de la maison de la petite enfance
Imprimer cet article   Enregistrer au format PDF    Abonnez vous au Flux RSS

Chantier de la maison de la petite enfance

Article rédigé le 23/05/2017

Présentation

Projet phare de l’équipe municipale, la maison de la petite enfance est pensée depuis plusieurs années : il s’agit d’agrandir la capacité d’accueil de la crèche, pour faire face à l’augmentation de la population.

En effet, le multi-accueil actuel (Les P’tits Loups) a une capacité de 32 places en crèche et 8 en halte-garderie. La maison de la petite enfance accueillera un multi-accueil d’une capacité de 60 enfants, répartis en 5 sections : petits bébés, grands bébés, petits moyens, moyens grands, grands. Il y aura autant de salle de vie. Des recrutements sont prévus au multi-accueil pour le personnel nécessaire à l’augmentation de la capacité d’accueil.

La maison de la petite enfance accueillera aussi le RAM qui aura ses propres locaux.

Suite à concours, l’équipe de maîtrise d’œuvre, menée par Bernard Saillol (Périgueux), a été retenue début 2016.

Les marchés publics de travaux (15 lots) ont été attribués fin décembre 2016.
Coût après attribution du marché public de travaux : 2 516 414.55 € HT

Le chantier a débuté en février. La réception du bâtiment est prévue pour début 2018 pour une ouverture au printemps. Le bâtiment fait 1 500 m². et se situera en face de la Poste.

Le chantier avance

19 mai 2017
La pose des ours de façade commence. Opération délicate pour un élément visuel emblématique de la future maison de la petite enfance.

12 mai 2017
Les élévations en parpaings sont déjà bien avancées.

23 mars 2017
Le chantier se poursuit : les fondations sont en cours de réalisation.

31 janvier 2017
Le chantier de construction de la maison de la petite enfance a officiellement démarré !
Pour le moment, il est en phase préparation : le 30 janvier, le terrain a été clôturé et dans les jours suivants, le nettoyage du terrain va commencer, suivi par les terrassements.